Comment enregistrer votre scooter?

Aujourd’hui en France, le scooter est un moyen de transport à la mode. Ce petit véhicule polyvalent est utilisé dans les grandes villes pour contourner les embouteillages, le scooter offre de nombreux avantages aux conducteurs. Cependant, pour utiliser ce deux-roues, il est indispensable d’avoir une carte grise, une licence scooter et le certificat d’immatriculation scooter.

Quelles sont les étapes à suivre pour immatriculer votre scooter?

Si vous envisagez d’acheter un scooter neuf ou d’occasion, vous devez l’enregistrer. Pour obtenir un scooter immatriculé, il est nécessaire de prendre des dispositions auprès de l’ANTS. Vous devez avoir les documents suivants pour obtenir la plaque d’immatriculation de votre scooter.

En effet, le conducteur doit présenter : un justificatif d’identité et de domicile, un certificat de propriété, l’original du certificat de conformité et demander un certificat d’immatriculation.

Veuillez noter que si vous n’êtes pas en possession de l’original du Certificat de Conformité, vous pouvez fournir l’un de ces documents : le duplicata du Certificat de Conformité ou la facture du véhicule, le cas échéant, l’assurance qui comprend : la marque, le type, le sexe et le numéro d’identification du scooter.

Suite à toutes ces démarches, vous obtiendrez sûrement l’immatriculation de votre scooter et l’autorisation de circuler sur la voie publique.

Où et comment obtenir votre carte scooter grise?

Depuis 2009, tous les scooters et cyclomoteurs doivent avoir une carte grise. Les démarches d’immatriculation d’un scooter s’effectuent déjà en ligne via les différentes plateformes autorisées par le ministère de l’Intérieur.

Pour les nouveaux scooters, les pièces énumérées ci-dessus peuvent suffire. Toutefois, si vous avez opté pour un deux-roues d’occasion et que vous souhaitez modifier la carte grise, en plus des documents cités ci-dessus, vous devez ajouter : une photocopie de l’ancienne carte, l’attestation de cession, le mandat d’immatriculation, photocopie du permis de conduire AM ou BSR et une preuve d’assurance.

Quelles sont les conditions pour conduire un scooter?

Pour conduire des scooters, vous devez avoir au moins 14 ans et être titulaire d’un permis de conduire AM ou BSR. En fait, les cyclomoteurs sont les seuls véhicules qu’un mineur peut immatriculer. Cependant, une autorisation parentale est requise, ainsi que la pièce d’identité de l’un des parents.

La loi stipule que pour les conducteurs nés avant 1987, un permis de conduire ou BSR n’est pas requis pour conduire des cyclomoteurs. En revanche, une amende de 35 € est prévue pour toute personne qui conduit un scooter sans permis et qui n’a pas l’âge requis.

L’autre condition qui doit être remplie pour aspirer à conduire un cyclomoteur, une voiture, une moto ou tout autre véhicule est la souscription d’une assurance. Les services d’assurance offrent une protection et une indemnisation en cas d’accident, de vol et de dommages au véhicule et au conducteur.

Il faut savoir que les prestations diffèrent selon l’assurance contractée et que l’assurance responsabilité civile est la seule obligatoire pour conduire votre cyclomoteur sur la voie publique.

Immatriculer les scooters est une obligation pour pouvoir les conduire légalement, consultez les plateformes habilitées par le ministère de l’intérieur pour entamer la démarche d’obtention d’une carte grise.

Comment choisir son assurance scooter?

Vous venez d’acquérir un scooter, qui vous permettra de vous déplacer facilement sur votre lieu de travail au quotidien. Vous avez entamé les démarches pour l’enregistrer, vous n’avez plus qu’à choisir l’assurance. Ce dernier est en effet obligatoire pour tout deux-roues motorisé. C’est la première fois que vous achetez ce type de véhicule et vous ne savez pas où trouver la meilleure assurance? On vous explique juste ci-dessous comment le choisir.

Définir les critères de sélection

Si votre scooter devient votre véhicule principal pour vos déplacements, il est dans votre intérêt de bien l’assurer. Il y a certains éléments qu’il vaudra mieux ne pas négliger :

Protection contre le vol : même si l’équipe est de plus en plus efficace dans la lutte contre le vol, le scooter reste un véhicule facile à voler. Si vous ne pouvez pas le garer systématiquement dans un endroit fermé et sécurisé, il est plus judicieux de sélectionner la garantie vol, même pour du matériel que vous pouvez ranger dans le coffre de votre scooter. – Protection des passagers, si vous voyagez à deux sur le scooter. – Le prêt d’un scooter si le vôtre est endommagé et immobilisé pour pouvoir aller travailler.

Faites appel à un professionnel pour vous en assurer

Bien sûr, il est possible de se renseigner auprès d’une compagnie d’assurance classique pour établir un devis, mais pourquoi ne pas faire appel à une compagnie spécialisée dans les deux-roues, comme April Moto? Vous pourrez notamment découvrir les différentes formules et souscrire une assurance scooter sur ce site. Pour obtenir une estimation du montant de votre participation, il vous suffit de remplir un formulaire dans lequel vous préciserez les caractéristiques de votre véhicule ainsi que votre profil de conducteur, pour recevoir une offre personnalisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.