Aimez-vous votre moto ? Au regard du temps mis pour passer le permis de moto, la somme d’argent payée au concessionnaire pour son acquisition, la réponse est affirmative. Il faut bien l’entretenir pour qu’elle demeure fiable et fidèle. Car, comme vous, elle vieillit au contact de la pluie et de l’humidité. Et avec l’âge, la moto s’use et vieillit plus rapidement que l’homme. Il est donc primordial de connaître les principales pièces à réviser.

Les différentes manières d’entretenir une moto

Entretenir efficacement une moto exige du temps et des précautions. C’est l’unique recette pour augmenter la durée de vie de l’engin et bénéficier si possible de la garantie. En plus, d’effectuer un nettoyage courant, il faut constamment contrôler l’état des pièces indispensables. En nettoyant régulièrement la moto, vous assurez un entretien préventif qui évite aux pièces d’être souillées ou rouillées. Il faut graisser, huiler et remplacer des composants. Après un temps, la moto doit aller en réparation. Si vous avez l’expertise nécessaire, faites-le vous-même, sinon amenez-le dans un garage. Les motos roulent rarement en hiver. En raison des intempéries et du froid, l’immobilité prolongée peut être fatale à la moto. L’hivernage est la meilleure attitude à adopter à cette période. Elle consiste à remiser la moto depuis l’intérieur. Il faut après l’avoir nettoyé, retirer la batterie et la chaîne, faire le plein d’essence.

Les pièces essentielles à réviser sur la moto

Afin de conserver le niveau de fiabilité de votre moto, vous devez maîtriser la vidange et la révision. Non seulement vous réalisez des économies en n’allant plus dans un garage, mais vous gagnez aussi en temps. Il suffit de connaître les pièces à contrôler régulièrement et de remplacer les pièces défectueuses. Le nécessaire d’entretien d’une moto est composé : du white-spirit (lorsque le filtre à air est en mousse), du liquide de refroidissement, du liquide de frein, du filtre à air, des plaquettes de frein, des bougies, et l’huile de la moto.

Le moteur est indispensable au bon fonctionnement de la moto. Pour l’entretenir, vous devez : contrôler le niveau d’huile dans le moteur pour éviter que le moteur se casse, vidanger lorsque c’est nécessaire (et remplacer automatiquement le filtre), changer le liquide de refroidissement (c’est important pour ralentir la corrosion, conserver l’effet lubrifiant et la protection antigel), vérifier la poussée du jeu des soupapes (un excès de jeu peut endommager la commande des soupapes).

Rouler avec une chaîne mal réglée ou défectueuse peut causer une terrible chute. Utilisez la graisse pour lubrifier la chaîne, et assurez-vous que la chaîne ne soit ni trop ferme ni trop souple.

La fourche, lorsqu’elle est mal vidangée, a des répercussions sur le freinage et la tenue de route. La vidange de la fourche est obligatoire après avoir parcouru une distance de 6000 km, puis contrôler que le niveau d’huile soit constant.

Les disques, les plaquettes et les freins méritent une attention particulière. En fait, le remplacement des disques de freins est plus coûteux que celui des plaquettes. Il faut constamment vérifier le système de freinage. Évitez que les plaquettes de frein s’usent complètement et se frottent aux disques. Remplacez quand c’est nécessaire les plaquettes.

Hormis les batteries sans entretien, les batteries s’usent très vite, surtout durant l’hiver même comme elles ne sont pas utilisées. Pour l’entretenir, vous devez : recouvrir la moto pour éviter qu’elle prenne froid, recharger de temps en temps la batterie à partir du secteur et ajouter régulièrement un peu d’eau.

Le mode d’emploi de la moto indique le kilométrage à partir duquel il est recommandé de changer les bougies. À partir d’un certain temps, la soupape n’arrive plus à se fermer et la bougie devient noire.

Plus le filtre à air est sale, plus votre consommation d’essence est élevée. En fonction du filtre à air (en mousse ou en papier), vous aviserez.

Il est important d’augmenter régulièrement le niveau du liquide de refroidissement du moteur. Car son absence peut causer de graves dommages au moteur. Enfin, le système de freinage se grippe lorsque le liquide de frein manque

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici