Que faut-il équiper pour faciliter la circulation des motos?

Avant de conduire une moto, celle-ci doit être équipée de différents équipements. Certains d’entre eux sont obligatoires car ils augmentent la sécurité du motard. Alors quel équipement faut-il pour faciliter la circulation des motos?

Equipement obligatoire

Le casque est obligatoire, c’est un accessoire de sécurité mais il est aussi utile pour assurer le confort à moto. Vous pouvez choisir entre plusieurs types de casques :

Le casque intégral : modèle classique appelé aussi intégral. Recommandé pour une protection et un confort maximum. Comme son nom l’indique, il couvre toute la tête et offre une excellente isolation phonique. Il convient aux motocyclistes sportifs. Il existe trois versions de ce casque : route, sport et cross.

Le casque jet : ou open face en anglais ne couvre pas le visage, laissant passer la poussière ou l’humidité. Par conséquent, la protection qu’il offre est moindre par rapport à un modèle complet. Trois variantes : jets, demi-jets, micro-jets ou bols.

Le casque modulable : combine les avantages des modèles précédents. Seuls certains modèles ne sont pas homologués. Autre bémol : une mauvaise isolation phonique. –

Le casque tout-terrain : pour un usage spécifique comme la randonnée ou la compétition de motocross. En général, ce modèle n’est pas équipé d’un écran de protection. Par conséquent, il est nécessaire de porter des lunettes à la place ou un masque. Cependant, les nouveaux modèles sont équipés d’un écran.

Le casque croisé : comparable au modèle modulable mais par contre la transformation est plus importante. De plus, cela nécessite l’utilisation d’outils appropriés. La mentonnière peut être complètement retirée.

L’essentiel est d’acheter un casque à la bonne taille et avec le meilleur rapport qualité-prix. Procédez à l’ajustement pour vérifier que vos joues s’ajustent bien et que le confort est au rendez-vous. Achetez un casque homologué reconnaissable par le label : NF (NF S 72.305) ou CE (E22).

Les gants sont également obligatoires depuis 2016. En effet, ils protègent les mains du motard contre les éclaboussures, les variations climatiques (pluie, neige, chaleur, froid…) et les risques de blessures. En cas de chute ou de glissade, vos mains seront les premières touchées. Par conséquent, les gants doivent être de bonne qualité pour assurer une protection maximale. Cependant, il faut trouver le bon compromis entre protection et confort car plus ils protègent, moins ils sont confortables. Choisissez vos gants en fonction de la fréquence d’utilisation (les saisons) et de vos habitudes de circulation. Choisissez des matériaux respirants si vous avez les mains moites. Vérifiez l’homologation CE sur les étiquettes des gants avant de les acheter.

Gilet haute visibilité et plaque d’immatriculation.

Cet équipement est devenu un équipement réglementaire pour les motards depuis le 1er janvier 2016. Connu sous le nom de gilet jaune, l’utilisation de cet accessoire est donc obligatoire. Il doit être mis en place en cas de panne ou d’accident. Comme son nom l’indique, il vous rend plus visible pour les autres usagers de la route. Vous devez toujours avoir ce gilet dans votre coffre car sinon vous risquez une amende de première classe de 11 euros. L’amende peut monter à 135 euros (4ème classe) si vous ne portez pas le gilet en cas d’arrêt d’urgence.

La plaque d’immatriculation est également un accessoire indispensable pour la circulation des motos. Il doit avoir un format de 21 cm x 13 cm, sinon il ne sera pas conforme. Attention, si vous ne vous conformez pas lors d’un contrôle, vous risquez une amende de 4ème classe d’environ 135 €.

Autres équipements indispensables

GPS et éclairage

Le GPS est un équipement que tout motard qui se respecte se doit d’avoir en sa possession. Il est nécessaire dans la mesure où il vous fournit un itinéraire détaillé jusqu’à la destination choisie. Avec un GPS, le risque de se perdre est nul. Cet équipement peut également calculer la durée de votre voyage. Il est également capable de vous informer de la présence d’éventuels obstacles et passages à niveau. Il en sera de même en cas de déviation de la circulation vers une autre voie. De plus, un GPS vous informe également sur l’état de votre moto. Il fournit donc des informations relatives notamment à la pression des pneumatiques.

Rendez-vous sur comparagps.fr pour un guide d’achat GPS détaillé. En gros, pour faire le bon choix, trois critères principaux sont à prendre en compte, dont l’étanchéité, l’alimentation (batterie intégrée ou batterie moto) et la cartographie (européenne de préférence). L’éclairage est également un élément important pour assurer une bonne circulation sur une moto. Au minimum, votre moto doit être équipée d’un feu de route, d’un feu de croisement, d’un feu stop et d’un feu de position (avant/arrière). Celles-ci doivent exister et fonctionner en cas de contrôle, faute de quoi vous serez sanctionné d’une amende. L’immobilisation fait également partie des sanctions en cas de non-respect de la réglementation.

Veste et pantalon

Sachant que les motos ne sont pas équipées de carrosserie, cela doit être compensé par des vêtements de protection bien adaptés. La veste et le pantalon sont des équipements indispensables pour conduire une moto. Ils sont facultatifs mais peuvent dans certains cas être obligatoires. Pour choisir sa veste ou son blouson, il faut l’essayer en simulant les positions en conduisant. Il faut privilégier les modèles avec protections intégrées. Aujourd’hui, les vestes homologuées CE coûtent environ 70 euros.

Côté matière, vous avez un large choix : le cuir est plus résistant que des tissus comme le jean ou le molleton. Il en va de même pour les pantalons, si vous pouvez opter pour du cuir il est parfait pour vous garantir une meilleure protection. Le prix d’un pantalon de moto tourne actuellement autour de 65 euros. Avant d’acheter votre pantalon, vérifiez la mobilité entre les jambes. Le test est nécessaire pour vérifier si vous vous sentez à l’aise. De plus, au lieu d’investir dans une veste et un pantalon de moto, la combinaison est une excellente alternative. Fabriqué en cuir, il couvre tout le corps.

Les chaussures

Les chaussures ne doivent pas être négligées lorsque vous conduisez une moto. Il est vrai qu’ils ne sont pas obligatoires, mais ils sont fortement recommandés pour optimiser votre confort à moto. Une grande variété de modèles s’offre à vous. Côté forme, trois modèles sont proposés : baskets, bottines ou boots. Les bottes vous offrent une meilleure protection des tibias et un excellent maintien de la cheville. Quant aux matériaux, vous avez du cuir et du tissu. Le cuir est à privilégier car il promet une protection maximale en cas de chute. Le confort et la sécurité avant tout, l’esthétique vient après. N’hésitez pas à essayer les chaussures avant de les acheter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.