Quelle assurance pour votre moto d’occasion?

Vous venez d’acquérir une moto d’occasion, et vous cherchez la formule idéale pour assurer la couverture des risques?

Si oui, l’assurance d’une moto d’occasion n’est pas la même que celle d’un équipement à la pointe de la technologie. Mais, pour faire le bon choix, il faut choisir l’offre adaptée à ses besoins. Voici quelques conseils.

L’importance de la couverture de base

Une moto d’occasion est différente d’un modèle à la pointe de la technologie, notamment en termes de valeur. Aux yeux d’un assureur, une moto dernier cri coûtera toujours plus cher qu’un modèle d’occasion.

C’est pourquoi un nouveau deux-roues nécessite une couverture plus complète. Cependant, cela ne signifie pas que vous pouvez vous passer d’assurance si vous possédez une moto d’occasion.

Au contraire, la loi vous oblige à le faire, quel qu’en soit le coût.

Une assurance responsabilité civile moto suffit à couvrir les risques. Il s’agit de la formule la plus abordable du marché, puisqu’elle ne couvre que les garanties de base.

C’est la responsabilité civile du conducteur. Ainsi, en cas d’accident, l’assureur n’accorde une indemnisation qu’aux personnes ayant subi le dommage que vous avez causé.

Il peut s’agir de dommages matériels, corporels ou économiques. La plupart des compagnies d’assurance proposent cette formule à leurs assurés.

Vous êtes libre de comparer l’offre qui correspond à vos besoins si vous optez pour un contrat de couverture de base.

Garanties supplémentaires

Même si vous possédez une moto d’occasion, il est toujours possible d’adapter votre contrat d’assurance en fonction de votre profil. À ce stade, vous êtes invité à vous renseigner sur les options supplémentaires qui s’offrent à vous.

Vous pouvez par exemple ajouter une garantie contre le vol et l’incendie, une garantie de prêt pour le guidon, notamment si vous comptez prêter votre selle à une autre personne.

Sinon, il est également possible de souscrire une garantie qui couvre les dommages matériels. Ainsi, l’assurance pourra rembourser les frais de réparation de votre moto, en cas d’accident.

Autres choses que vous devez savoir

Avant de signer le contrat d’assurance, assurez-vous d’en bien comprendre les termes.

Nous nous référons ici principalement à ses dispositions et clauses contractuelles, parfois difficiles à comprendre. Pour vous faciliter la tâche, essayez d’abord de vérifier les points essentiels.

C’est le cas de la franchise. C’est un montant que l’assurance ne couvre pas en cas d’accident, même si vous avez contracté une assurance.

De manière générale, elle s’applique aux dommages matériels causés à la moto en cas d’accident.

Nous vous invitons également à vérifier le montant des devis ou la prime d’assurance que vous devrez payer. Vous pouvez ainsi choisir l’offre qui convient à votre situation financière.

De plus, certaines choses devraient également attirer votre attention. Il en est ainsi de la possibilité de résiliation du contrat, de la procédure à suivre en cas d’incident, du montant des remboursements et des clauses d’exclusion.

Ne signez jamais un contrat tant que vous n’avez pas compris la signification de chaque ligne du document. Cela vous évitera bien des surprises si vous deviez activer votre contrat en cas d’accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.