Report du championnat du monde de moto électrique

Suite à un incendie dans la nuit du 13 mars, le championnat du monde de moto électrique est reporté.

Une compétition qui devrait normalement avoir lieu en mai, en marge du Grand Prix d’Europe.

Les causes de l’incendie.

La flamme a dévasté un grand nombre d’équipes. Selon les chiffres officiels, 23 motos conçues et préparées pour le prochain championnat du monde de motos électriques ont été incendiées.

Le drame s’est déroulé en Espagne, sur le célèbre circuit de Jerez. Selon Nicolas Goubert, directeur exécutif de la nouvelle compétition, le feu a débuté dans un prototype de l’unité de rechargement, puis la flamme s’est propagée à toutes les zones du paddock, malgré les efforts du personnel sur place.

Les pompiers ont réussi à éteindre le feu 6 heures après leur arrivée sur les lieux. Heureusement, la catastrophe n’a fait aucun mort. Cependant, il a tout de même causé des dégâts matériels assez importants.

C’est pourquoi les organisateurs du concours sont en train de mener leur enquête et de déterminer l’origine exacte de l’incendie.

Ce grave incident porte toutefois un sérieux coup à une compétition annoncée comme la vitrine de la technologie électrique dans le domaine des deux roues.

Un calendrier de retard prévu

Les fans et les concurrents peuvent se réjouir car la compétition n’est pas annulée malgré d’importants dégâts. En fait, il n’est que reporté à une date ultérieure.

Les responsables n’ont pas encore mentionné de date précise. En revanche, le premier test qui aura lieu sur le circuit de Jerez sera annulé. Les quatre autres courses, programmées sur d’autres circuits européens, restent, mais avec des changements de calendrier prévisibles.

C’est notamment le cas de la 2ème course sur le circuit Bugatti du Mans en France. La troisième course, prévue le 7 juillet au Sachsenring en Allemagne, reste également au programme, tout comme la quatrième étape, prévue en Autriche le 11 août.

Pour clôturer le championnat, les organisateurs invitent tout le monde à la dernière étape sur le mythique circuit de Misano, en Italie, le 15 septembre. Ce dernier rendez-vous se jouera sur deux épreuves, pour compenser l’annulation de la course de Jerez.

Des preuves concluantes malgré l’incendie

Les 23 motos qui ont été détruites par l’incendie sont des équipements innovants et écologiques. Ils ont été fabriqués en Italie par la marque Energica Motor Company.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.