Tarifs assurance scooter : ce qu’il faut savoir

De nos jours, de nombreux adolescents choisissent de rouler en trottinette dès que leur âge le permet. En fait, l’âge auquel ils peuvent légalement conduire un scooter est de 14 ans, ce qui en fait le véhicule le plus accessible pour les adolescents.

D’autre part, les jeunes sont toujours les plus exposés au danger ; comme le scooter est la plupart du temps leur première expérience de conduite, ils sont plus à risque d’accidents. Cela ne veut pas dire que les adultes n’en ont pas besoin non plus; tout le monde en a besoin! tout cela sera précisé ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une trottinette?

Un scooter est un véhicule à deux roues et une plate-forme repose-pieds. Ils ont été développés pour la première fois au début du 20e siècle et ont continué à gagner en popularité. En ce qui concerne les scooters, la marque qui apparaît le plus souvent est la Vespa, qui a été développée après la Seconde Guerre mondiale en Italie et a depuis été exportée dans le monde entier. Les scooters sont propulsés par un petit moteur alimenté par un cylindre allant de 50cc à 250cc. Les scooters roulent généralement sur de petites roues d’environ 25 centimètres. Comparés aux motos, les scooters sont plus maniables en raison de leur faible vitesse et ils sont faciles à conduire.

Quelles sont les règles pour conduire un scooter?

Les règles pour conduire un scooter ne sont pas nombreuses et sont assez simples :

– Avoir plus de 14 ans.

– Avoir un permis scooter (classe 6D).

– Un formulaire d’autorisation parentale (pour les moins de 18 ans).

Suis-je obligé d’assurer mon scooter?

Tous les scooters sont couverts au minimum par une assurance responsabilité civile, il existe : les scooters 50 cm3, les scooters 125 cm3, les scooters trois roues et les scooters électriques. L’assurance responsabilité civile est une obligation pour vous. Elle couvre tous les dommages que le conducteur pourrait causer, qu’ils soient causés aux véhicules ou aux personnes blessées. En revanche, vous pouvez toujours opter pour une assurance tous risques ; qui comprend encore plus d’options d’assurance, comme la possibilité d’assurer le conducteur, en plus, en cas de vol de votre scooter, cette assurance vous offre une garantie. En outre, ils ont également besoin d’une couverture contre les aléas de la route.

Combien coûte une assurance scooter?

Les frais d’assurance scooter varient en fonction de plusieurs facteurs :

– Année, marque et modèle de votre scooter.

– La taille de votre moteur.

– Votre kilométrage hebdomadaire.

– Dispositifs antivol.

– Où vous vivez.

– Votre expérience de conduite et votre ancienneté.

La compagnie en charge de vous couvrir est également un facteur qui influence les prix de votre couverture. Si l’on inclut les assurances antivol, incendie et catastrophes naturelles, l’assurance d’un scooter 50cc peut coûter entre 400 et 1000 euros, dans le cas des scooters 125c, les assurer peut coûter entre 300 et 600 euros, et cela inclut l’assurance responsabilité civile. et une couverture anti-vol.

Avant d’opter définitivement pour une quelconque assurance, comparez d’abord les différentes compagnies disponibles, leurs tarifs et leurs propositions. Les coûts peuvent varier considérablement d’une entreprise à l’autre.

Assurer son scooter est une obligation ; enfreindre cette loi peut vous coûter jusqu’à 3 750 euros d’amende, en plus du retrait de votre permis.

Si vous avez déjà eu des accidents avec votre scooter et que vous souhaitez être assuré, la compagnie que vous choisirez pourrait bien rejeter votre dossier.

Avantages d’un scooter

Voici quelques avantages qu’un scooter peut vous apporter :

  •  Économiser de l’argent : les scooters sont non seulement moins chers à l’achat que les voitures et les motos, mais ils sont également beaucoup moins chers à utiliser.
  • Meilleur pour l’environnement : Les scooters consomment moins de carburant pour le même trajet qu’une voiture.
  • Facile à conduire/manœuvrer : les scooters sont parmi les véhicules les plus faciles à conduire, agiles et faciles à manœuvrer dans la circulation.
  • Moins de puissance : ce qui est parfait si vous débutez dans le monde de la conduite.
  • Adapté à la route : les scooters et motos pouvant circuler légalement sur certaines voies réservées aux bus, leurs dimensions réduites leur permettent de se déplacer facilement sur la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.