Une entreprise qui aime les bicyclettes ça se voit assez rapidement. Comptez le nombre d’employer et le nombre de vélos dans les bureaux, s’il y a un vélo par employé on peut dire que votre entreprise est bike-friendly. Mais il y a d’autres facteurs qui sont importants à prendre en compte.

Pour déterminer si une entreprise est accueillante pour les usagers de vélo urbain, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte.

L’emplacement et l’accès à l’entreprise

L’entreprise doit mettre à disposition des usagers un lieu pour ranger/garer leur vélo : elle peut proposer soit un stationnement sécurisé, soit mettre à disposition un local vélo. Ou bien encore permettre aux usagers de conserver leur vélo dans leur bureau. Si les bureaux de votre entreprise sont situés au 5ème étage sans ascenseur, vous partez avec un handicap. N’hésitez pas à utiliser toute la hauteur de vos murs, avec des portes-vélos, pour gagner de l’espace.

La volonté de l’entreprise

Les patrons d’entreprises vous remboursent une partie de votre carte de transport en commun ou l’essence que vous mettez dans votre voiture mais que font-ils si vous venez à bicyclette ? La mise en place d’une indemnisation kilométrique est un bon moyen pour motiver les employés à utiliser leur vélo tous les jours (en plus des bénéfices pour la santé). Cette indemnité est déjà mise en place en Belgique depuis plus de 10 ans.

Au delà de l’indemnisation, l’entreprise peut proposer, pour le confort de ses cyclistes, toutes une gamme de services tels qu’un accès à des douches ou bien encore un espace dédié à l’entretien et à la réparations de vélos (outils mis à disposition).

Enfin, pour donner envie à ses employés, l’entreprise peut lancer une campagne de communication interne, en louant les bénéfices de l’utilisation de la bicyclette. Elle peut même proposer un kit vélo aux usagers de vélo.

Suivre les autres

Il est souvent plus difficile d’être le premier, mais il suffit d’un pour en entraîner les autres. Il faut que les patrons montrent l’exemple et surtout qu’ils prouvent que l’on peut facilement venir travailler chez eux à bicyclette.

Comme on dit ça crée un effet boule de neige qui va entraîner les plus favorables à venir travailler en vélo mais aussi les plus réticents !

Alors pensez-vous que votre entreprise est faite pour les cyclistes ? Si ce n’est pas le cas c’est le bon moment de lancer l’effet boule de neige !

Partager la publication « Votre entreprise est-elle bike-friendly »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici